Philippines

Mon parcours :

  • Arrivée à Manille (1 nuit)
  • Vol vers Palawan (Puerto Princesa – 1 nuit)
  • El Nido (5 jours)
  • Port Barton (Coconut Garden Island – 4 jours)
  • Sabang (1 jour)
  • Puerto Princesa (1 jour)
  • Baguio (1 nuit)
  • Sagada (4 jours)
  • Batad (3 jours)

Alors alors, les Philippines… Ca a démarré assez mal entre elles et moi.  On a jamais voulu me laisser embarquer à Bangkok avec mon aller simple pour les Philippines. J’ai donc dû acheter un billet de sortie dernière minute (avec une date inférieure aux 30 jours sans visa, que l’on nous donne une fois sur le territoire). Premier bad, car ça voulait dire choisir une date de sortie, ainsi qu’une ville de retour ! Pas génial quand tu planifies au jour le jour ton voyage. J’ai donc fait 4 compagnies différentes pour essayer de trouver un billet échangeable et pas trop cher. Résultat : billet non échangeable à 260 dollars (car c’était minimum 75 dollars de frais pour un billet échangeable).

Ensuite, arrivée à Manille, impossible de retirer au distributeur de l’aéroport. J’ai donc dû échanger des euros que j’avais gardé (50 euros – 1700 pesos, soit de quoi payer ma première nuit et ma journée suivante).  Le lendemain, direction Puerto Princesa, impossible de retirer dans 2 banques avec mes 2 cartes, une de mes cartes s’est fait avaler par le distributeur mais coup de chance, la banque était encore ouverte (à ce moment là dans ma tête je me dis que j’ai du me tromper de code et qu’elle est donc bloquée…).  Je récupère ma carte, on trouve une place où dormir, j’appelle ma banque au Canada, qui me dit qu’il n’y a aucun souci sur les 2 cartes et que si ca ne marche toujours pas, je peux demander à retirer au guichet. Ce qui est totalement faux pour l’avoir testé.

Le surlendemain, rebelotte, 4 nouvelles banques, ca ne fonctionne toujours pas. Autant dire que j’avais pas la patate ! La 5ème banque fini par fonctionner ! Hourrrrraaaaaa ! Mais je ne peux retirer que 10 000 pesos (et ce par jour), ce qui ne représente que quelques jours de voyage. Sauf qu’à Palawan, il n’y a des distributeurs que dans la ville de Puerto Princesa, que l’on quitte le jour même avec un retour 9 jours plus tard. Heureusement Marc-Antoine, avec qui je voyage aux Philippines, pouvait me dépanner et j’ai payé les 4 jours que l’on a passé sur une île, avec ma carte bancaire (moyennant un petit surplus de 7%). Donc des débuts un peu stressants !

Après ces quelques péripéties, qui m’apprennent finalement qu’il y a une solution à tout problème, voici mes impressions sur les places visitées.

  • El Nido (5jours):

En soi, la ville d’El Nido et sa plage principale ne sont pas malades,  les prix pour se loger sont élevés et on ne peut pas se baigner car l’eau est polluée (sa couleur peut le confirmer).  Nous avons donc décidé de louer un scooter pour visiter 2 autres plages (Napcan et Duli Beach) et de faire du «Island Hopping». Il s’agît en fait d’un tour en bateau autour des îles. Nous avons fait le tour A qui comprenait small lagoon, big lagoon, 7th Commando Island.  Les paysages sont très beaux et la nourriture sur le bateau très bonne (poisson frais,salades). Je recommande ce tour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
7th Commando
  • Port Barton (4 jours) :

Marc-Antoine a trouvé un resort qui se trouvait sur une île à 45 minutes en bateau de Port Barton. Nous avons donc passé 4 jours mémorables et super relaxants, sur la plage privée de Coconut Garden Island.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Coconut Garden Island

Au programme : lecture, beach-volley, ping-pong, échecs, farniente au soleil, apéros et rencontre d’un couple de danois (Karina et Thomas) avec qui nous avons beaucoup accroché, comme vous pourrez le voir sur la vidéo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Farniente à Coconut Garden Island
  • Sabang (1 jour):

Visite de la rivière souterraine que j’ai beaucoup appréciée. Petit plus, il y a une visite audio guidée dans notre langue, avec plein d’informations et d’anecdotes sur la rivière. Beaucoup d’espèces animales y trouvent refuge et certaines espèces vivent toute leur vie sans voir la lumière du jour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En direction de la rivière souterraine de Sabang
  • Puerto Princesa et Baguio:

Nous n’avons pas visité ces 2 villes, seulement des villes de «transit».

  • Sagada (4 jours):

Après 10 jours sur Palawan, nous voilà donc dans les montagnes, au nord de Manille. Les villes sont bordées de rizières et ça vaut vraiment le coup d’y aller. Les Philippines ne se résument donc pas seulement à de magnifiques plages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue du Sagada Homestay sur la ville

À l’aide d’un guide, nous avons pu découvrir des grottes et notamment en visiter plusieurs en même temps, car elles sont connectées (cave connection tour). Ce fût une expérience très excitante. Si vous êtes claustrophobe et que vous avez le vertige c’est à éviter ! Nous sommes descendus dans les grottes avec une lanterne à pétrole, nous passions dans des trous étroits, dans l’eau et rampions parfois. Si le film «The descent» vous a foutu une peur bleue et que vous pensez que c’est une histoire vraie, allez y encore moins ! 😛

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cave connection

Le lendemain, toujours à l’aide d’une guide (Rose), nous avons fait le tour «Echo valley».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Rose

La randonnée est sympathique, pas non plus extraordinaire. Sur le chemin, on trouve des cercueils accrochés aux parois rocheuses.  C’est la partie de la randonnée que j’ai préféré, car la guide nous a expliqué les traditions. La chaise que l’on peut voir sur la photo ci-dessous (à droite) est celle sur laquelle le mort est placé pendant quelques jours avant d’être mis en bière.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les cercueils suspendus de Sagada

Des bonnes adresses pour manger et dormir à Sagada:

  • Sagada Homestay: chambre simple à 350 pesos et 600 à 2. La vue sur la ville est superbe et chaque soir il y a un feu de camp.
  • Bana’s café: Meilleur café de la ville et de très bons petit-déjeuner.
  • Kimchi: pour manger de la nourriture locale
  • Strawberry’s café: le yogourt maison avec sa confiture de fraises maison et ses morceaux entiers de fraises.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le petit-dej du Bana’s Café
  • Batad (3 jours):

Mon coup de cœur du séjour !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les rizières de Batad

Des randonnées sportives qui font travailler les cuisses et le cardio. Une vue à couper le souffle sur les terrasses de riz, que les chinois ont mis 2000 ans à construire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les rizières de Batad

On y voit les locaux travailler d’arrache-pied pour faire pousser le riz.

On ne se lasse pas de les traverser à pied. C’est un peu dangereux, car au moindre faux pas on peut tomber, mais c’est juste incroyable. Elles font partie du patrimoine et l’UNESCO et l’on sait pourquoi.

J’ai logé dans une maison familiale (Lhoren’s inn Homestay) avec 4 enfants, ça a rajouté de l’authenticité à mon aventure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le papa et la petite dernière du Lhoren’s ill

La mère de famille m’a offert un collier porte bonheur. Apparemment il serait bon pour la fertilité… Je la comprends, elle s’est sentie concernée par mon cas de célibataire à 28 ans ahahah.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Portrait de famille

Je suis également aller au Ramon’s homestay où j’ai pu rencontrer le propriétaire, ainsi que son oncle, qui travaille chaque jour pour nous offrir du bon riz à manger.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Séparation des grains de riz et de la poussière des épis
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On ramasse les grains de riz qui ne sont pas sortis de l’épi.

J’ai pu faire la randonnée du View point et de la chute d’eau Tappia (4h aller-retour), ainsi que celle jusqu’au village de Cambulo (4h aussi).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plusieurs nationalités sur cette photo 🙂 Randonnée du View point et de la Chute Tappia

Un petit village sympathique où j’ai pu m’arrêter dans une école, observer les enfants travailler; les voir se baigner tout nus et partager leur repas du midi au bord de la rivière et manger un plat du village avec une vue sur les rizières. Les enfants ont une toute autre vie qu’en Europe. Cela fait réfléchir sur notre société de consommation qui se créé des besoins à n’en plus finir, alors qu’eux ont l’air heureux avec très peu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sur le chemin du retour de Cambulo. Une petite discussion à l’aller et une au retour. Elles sont trop belles !!

En bref, plus les journées passaient et plus j’ai pu apprécier ce pays et ses habitants. Les Philippins peuvent être assez froids (le service client n’est pas leur fort disons) mais plus l’on va dans les endroits moins touristiques plus ils sont «fins» comme on dirait en québécois.

Avec Marc-Antoine, on a donc décidé de les appeler les Philifins !

Et pour finir voici une petite sélection de mes plats préférés:

  • Poulet Adobo dans sa sauce coco
  • Tortang Talong (aubergines frits avec des écailles de poissons et de l’œuf)
  • Poisson Bangus
  • Bœuf Bulalo
  • Les petits roulées à la cannelle et son petit glaçage beurre sucre

Salamat

Publicités

2 réflexions sur “Philippines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s