Indonésie

Mon parcours :

  • Arrivée à Bali (Sanur)
  • Nusa Lembongan (3 jours)
  • Gili Air (3 jours)
  • Gili Trawangan (3 jours)
  • Ubud (10 jours)
  • Trip en scooter : Jatiluwih, Lovina et Amed (5 jours)
  • Uluwatu (5 jours) avec balade dans les environs

Arrivée de nuit à Bali. J’ai pris un taxi en direction de Sanur. Je suis arrivée à mon auberge où il n’y avait personne. C’était superbe, j’ai donc décidé de dormir sur le sofa autour de la piscine mais 1h plus tard, j’ai entendu le gars de l’hôtel avec 2 autres guests. Finalement il me dit que je ne suis pas au bon endroit que c’est le même propriétaire, mais ici ce sont les chambres normales pas les dortoirs…(oh zuttt!). Il m’emmène donc à 2h30 du matin en scooter avec mon gros sac, à la bonne place (c’était à 500 m). Je dors finalement dans mon dortoir 4 lits. Je retrouve Marc-Antoine (avec qui j’ai voyagé aux Philippines) le lendemain à Sanur puis nous partons pour Nusa Lembongan.

  • Nusa Lembongan :

Cette île nous a été conseillée par Julie, une plongeuse et voyageuse belge rencontrée aux Philippines, pour y voir des raies manta. Pas le temps de se retourner, on arrive sur l’île et on réserve nos 2 plongées pour le lendemain. On plonge donc sur 2 spots différents, Crystal Bay et Manta Point. La première plongée est sympathique mais c’est surtout la deuxième qui nous offre un spectacle grandiose en compagnie de Mesdemoiselles les raies ! Au début, elles sont 5 puis 7 puis 9 ! 9 raies en même temps, j’en reviens pas, je suis toute excitée sous l’eau et j’observe cette danse aquatique avec des yeux d’enfants. Autant dire que j’ai adoré cette plongée ! Je veux voir du gros poisson maintenant !

De août à octobre, c’est également une très bonne période pour observer des poissons lune (Mola-Mola) comme ils l’appellent ici. Je sens que je vais revenir ! Ils peuvent quand même mesurer jusqu’à 2m 50 et on peut en voir quasi à chaque fois à cette période.

Nusa Lembongan est très tranquille, on peut louer un scooter et faire le tour de l’île en peu de temps.

Les endroits que je recommande:

  • Adi Warung: très bonne nourriture balinaise, beaucoup de balinais y mangent d’ailleurs. C’est le moment de sortir votre plus beau smile et ils se mettront à jaser.
  • Hai Bar: la pièce de bœuf est juste à tomber parterre. Viande ultra tendre, ca fondait dans la bouche.
  • Kencana Garden: pour dormir, le propriétaire est super sympa en plus, ils prêtent des scooters gratuitement.

Les îles Gili

  • Gili Air:

Sur les îles Gili pas de scooters, ni de voitures seulement des vélos et des chevaux. J’ai adoré ça !

Je dois dire qu’on a pas vu grand-chose de Gili Air car il a beaucoup plu mais on a rencontré 2 locaux sympas qui ont marqué nos esprits par leur sourire si avenant. Vous pouvez d’ailleurs aller manger au Warung Padang (buffet indonésien).

Mais aussi boire un cocktail préparé par Asap en bordure de plage. Asap, le barman, 48 ans, un sourire greffé en permanence sur le visage, nous a conté qu’il a passé 16 ans dans un temple à apprendre le Kung Fu. Il est aussi masseur avec une technique qui consiste à appuyer sur des points que personne ne connaît à la manière de Kill Bill. (Acupressure). Il nous contait sa vie et on buvait ses paroles. C’est génial ce genre de rencontres.

J’ai aussi pu découvrir un atelier de création d’objets de décoration en bois de bateau. Et j’ai eu le droit à ma photo avec ce monsieur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Gili Trawangan:

Île pour faire la fête et prendre des shakes aux champis pour ceux qui le souhaitent. C’est beau, mais je n’ai pas été enchantée par cette île. Il y a beaucoup de déchets quand on se balade autour.

J’ai de loin préféré Nusa Lembongan. J’ai marché autour de l’île et j’ai été enchantée par la décoration des magasins et bars en bordure de plage. La décoration en bois de bateau m’a charmée.

 

Bali :

De retour à Bali, tout de suite le côté culturel et traditions est encore plus présent et notamment à Ubud.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ganesh

Nous avons pu assister au festival Galungan qui dure 10 jours. C’est un des festivals les plus importants à Bali, il est fêté 2 fois par an  (tous les 210 jours). On célèbre la création de l’univers ainsi que les esprits ancestraux et les dieux qui reviennent sur Terre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La dame de notre guesthouse qui récite une prière

Ce festival symbolise la victoire du bien (Dharma) sur le mal (Adharma). Les balinais montrent leur gratitude et leur respect par des offrandes (que les femmes transportent sur leurs têtes dans des paniers tressés et qu’elles déposent ensuite dans les temples familiaux) et rituels qui vont accueillir et divertir les esprits revenants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Autel pour les offrandes

Ils se revêtissent de leur plus beau sarong.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les balinais si souriants de Teba Guesthouse
  • Ubud :

AHHHH Ubud c’est super, de bons restos et cafés, du yoga, des boutiques supers sympas. Je me suis d’ailleurs bien laissée emporter par mon âme shoppingeuse qui sommeillait depuis quelques temps. C’est une ville super agréable avec des temples partout dans la ville et des Ganesh (dieu éléphant) à tous les coins de rues.

Nous avons fait une journée de rafting au départ d’Ubud avec Marc-Antoine et Bruno. Sur la route, le chauffeur s’est arrêté dans une ferme de café et notamment de café Luwak qui est à base de crottes ! Oui de crottes !

En quelques mots, c’est la café le plus cher du monde car les grains de café sont donnés à manger à la civette. Cet animal aux allures de fouine se nourrit des baies de café mûres mais, incapable d’en digérer les grains, il les défèque intacts. Au moment du passage des grains dans le système digestif de l’animal, une combinaison d’enzymes entraîne une réaction chimique qui donne un goût unique au café.

Pour notre part, on a pas trouvé cela très bon ! C’est comment dirait-on … particulier !

Au final, cet animal est retenu dans une cage toute la journée…

Une des choses à faire à Bali c’est le lever de soleil du Mont Batur. J’ai lu qu’on pouvait avoir des problèmes si on le faisait sans guide (des témoignages de gens qui se sont fait agresser) alors, on a payé 25 dollars pour le faire. On doit être prêt à 2h du matin pour s’y rendre et commencer l’ascension à 4h. Cela prend 2h et le spectacle vaut le coup.

On peut aussi y voir des singes et les contempler se nettoyer le poil. Comme on l’a fait avec René et Micheline !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
René et Micheline en pleine inspection du poil

Nous avons également fait un cours de cuisine mémorable au sein de la ferme organique Permulan Bali. Après le pick-up à notre hôtel, on a fait un petit tour au marché pour découvrir des fruits locaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une balinaise qui coupe du curcuma
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le fruit peau de serpent (snake skin)

Ensuite à l’arrivée à la ferme on nous a proposé un petit thé/café, puis on nous a emmené faire le tour de la ferme afin de ramasser les légumes que nous avons utilisé pour cuisiner. On a aussi pu déguster des fruits de la passion (mon préféré). Puis on s’est mis à cuisiner et à déguster nos mets DÉLICIEUX. C’était succulent.

La crémation à Ubud :

Nous devions partir nous balader en scooter ce jour là, nous avons finalement appris qu’il y avait la crémation publique de quelqu’un et que c’était quelque chose à ne pas manquer pour en apprendre un peu plus sur la culture balinaise. Nous n’avons pas été déçues en effet ! Il s’agissait de l’enterrement d’une dame prêtre, elle était donc reconnue et importante ici, chacun avait donc donné pour contribuer à la cérémonie qui était très impressionnante. Nous avons plusieurs chars défilés, construits en bois, tissus et ornés de doré.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’un deux avait la photo de la défunte à l’arrière. On a également pu apercevoir le corps entouré d’un linge dans un des chars.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Balinais qui portent un des chars de la cérémonie

C’est une cérémonie joyeuse où les gens sont habillés de blanc (couleur de la pureté) et de jaune (couleur du renouveau). Quelle énorme différence comparé à nos enterrements.

Ça m’amène à repenser à notre façon de voir la mort. Est-ce que l’on devrait pleurer la mort de l’être aimé ou célébrer sa vie ? Tout est question de perception et de contexte !

Mes places préférées à Ubud:

  • Seminan : Cappucino du feu de dieu !!
  • Soma Café: bon café, bonne nourriture saine et des jus santé
  • Kafé: bonne nourriture organique
  • Fare Warung bale Ubud: un restaurant hyper bon qui reversent 100% de l’argent gagné à des hôpitaux et des gens dans le besoin.
  • Warung Biah Biah: bonne nourriture balinaise
  • La ferme organique Permulan où nous avons pris notre cours de cuisine. Je suis passée par le site Cookly qui permet de réserver des cours de cuisine en Asie (Thaïlande, Vietnam et Bali).

Pour dormir :

  • Nuza Hostel : auberge de 12 lits avec air conditionné et des balinais très sympas
  • Sursena : guesthouse très bien avec piscine, petit jardin et terrasse pour 150 000 roupies la nuit
  • Teba guesthouse : très mignon

 

Nord de Bali :

Nous avons loué un scooter à partir d’Ubud pour 5 jours avec Simone, que j’avais rencontrée à Hawai en septembre.

Y’a pas mieux que le scooter pour visiter Bali. Nous nous sommes arrêtées pour voir les rizières de Jatiluwih, le temple de Pura Alun, la ville de Lovina où l’on peut voir des dauphins (en bateau), la ville d’Amed et le temple d’eau Tirta Gangga.

On est pas mal sollicité à Ubud, entre les «Taxi» à tout bout de champ, le bruit et les touristes, ce fût donc un réel plaisir de se retrouver dans des places plus calmes au bord de la mer et en pleine nature. Les gens sourient sur la route et font des coucous, pour notre plus grand plaisir. On peut même sentir l’odeur des les clous de girofles derrière les camions. Exquis ! J’écris surtout ce souvenir juste pour m’en rappeler !

Petit moment détente à Amed, avec un gommage et massage faits par une locale. Directement au bord de la piscine de l’hôtel où nous restions. Nuit à 150 000 roupies (15 dollars à 2), du coup on aurait tort de se priver. Très bon resto également tenu par une française, le Galanga. Mélange de plats asiatiques et européens. Du coup, je me suis fait plaisir entre les brochettes Sate Lilit (poulet, citronnelle et gingembre) que j’avais découvertes pendant mon cours de cuisine, la brioche façon pain perdu et sa boule de glace caramel et les profiteroles avec sa glace coco maison… Un régal !

J’ai pu également essayer l’alcool de palmier (Arak) et…. c’est pas bon ! 🙂

  • Sud de Bali : Uluwatu
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue du temple d’Uluwatu

De très belles plages au milieu de grosses falaises, certainement les plus belles de Bali ! De beaux spots de surf et un endroit calme à mon sens. Un superbe coucher de soleil à observer. On a pu déguster de très bons déjeuners et lunchs au Lands End Café.

Les balinais sont adorables, très accueillants et souriants. J’ai adoré cette île et sa population. Ils ont une belle culture qui vaut le coup d’être découverte. Entre les temples, leurs tenues et leurs danses, nous sommes envoûtés. Apparemment Bali est vraiment différente du reste de l’Indonésie, la suite au prochain épisode en Indonésie. Car oui, j’y retournerai !

Publicités

2 réflexions sur “Indonésie

  1. Super genial ma mimi, on en a pris plein la vue. Ta vie est bien rempli aujourd’hui. ce film est certainement un des plus beaux ou le plus beau, il faudrait les revoir tous. Merci de nous faire voyager et ton sourire me ravit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s