Myanmar

Mon parcours: 

  • Hpa-An (2 jours)
  • Moulmein (2 jours)
  • Yangon (2 jours)
  • Kalaw – Lac Inle (5 jours)
  • Bagan (3 jours)
  • Mandalay (4 jours)
  • Pyin Oo Lyne (1 jour)
  • Hsipaw (3 jours)

La vidéo de ces 28 jours au Myanmar :

Après 5 jours à Chiang Mai où j’ai profité (pour mon plus grand plaisir), de la bouffe thaï et pu obtenir mon visa pour le Myanmar, je pars en direction de la frontière de Mae Sot, en bus. C’est toujours un peu stressant pour moi de passer les frontières à pied, j’ai donc décidé d’écrire un message sur un groupe de voyageur savoir si quelqu’un était dans le même cas que moi. Alexander, un allemand a répondu positivement et nous sommes partis ensemble.

On passe la frontière sans encombres vers 16h, après 7h de bus. La mission une fois de l’autre côté c’est de trouver un taxi car il n’y a plus de bus à cette heure là, ou de faire du stop. Je suis très excitée à l’idée de faire une nouvelle fois du stop mais on décide finalement de prendre un taxi. On rencontre 2 autres voyageurs et nous voilà partis pour 3h30 de voiture.

Hpa-An :

C’est vraiment beau ! Nous avons loué des scooters et sommes allés nous balader dans les alentours. La terre rouge, les paysages karstiques comme ceux que j’ai pu découvrir en Thaïlande et au Vietnam. Ça envoie ! Hpa-an (Prononciation sans le H soit Pa-an) regorge de grottes avec des statues de Buddha à l’intérieur, des pagodes dorées et des sculptures sur les parois. J’ai fait beaucoup de grottes depuis que je suis en Asie, mais celles-ci étaient différentes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous rencontrons également un groupe de moines qui veut prendre une photo avec nous ! trop drôle ! Je crois qu’ils ne sont pas vraiment censés faire cela en plus !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On se perd en scooter, on demande aux locaux notre chemin mais ils ne parlent pas l’anglais alors on galère pour trouver le point d’eau, où l’on peut se baigner. Il fait super chaud, c’est donc vital ! Finalement après 1h30, nous trouvons enfin le «lac» que l’on cherchait. Il est en fait aménagé et divisé en 2 sections. Il y a une partie où les femmes ne sont pas autorisées à se baigner ! Eh oui ! Nous devions aller voir la grotte où les chauves-souris sortent par milliers à la tombée de la nuit (comme à Battambang au Cambodge) mais une des personnes de notre groupe de 4 a marché sur une pointe en fer et il préfère aller se faire une petite injection contre le thétanos et nous décidons de rentrer tous ensemble!

Il y a également un petit marché à Hpa-an, première découverte des birmans dans leur quotidien. Par contre je vous déconseille d’y manger, au risque d’être malade !

Dernière aventure à Hpa-an, nous pouvons dormir dans un monastère perché sur une montagne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

1h30 à monter des escaliers, autant dire que tu es ultra content quand tu arrives là haut.

DCIM100GOPRO

Mais les efforts en valent la chandelle. Nous arrivons pile poil pour l’heure du coucher de soleil. Le spectacle est magnifique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans ce monastère, on y trouve quelques moines et quelques familles. Il y avait plus d’enfants que de moines et notamment de femmes moines (Nun)! Elles sont vêtues d’un Kesa rose pale et marron et ont aussi le crâne rasé ! Il y en a énormément en Birmanie.

Nous les voyons prier autour de la pagode et j’ai pu assisté à une «réunion» où les gens sont autour d’un moine, à l’écouter parler ou raconter ses histoires. Un beau moment !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Coup de coeur pour cette photo !

Après un petit repas végétarien composé de légumes et de riz, je me mets au lit. La veille, malgré le fait que l’on m’avait dit de ne pas manger dans les marchés au Myanmar, nous avons mangé un petit truc. Finalement 2 personnes sont malades depuis que nous sommes arrivés en haut du monastère et à 2h30 ca me prend. La descente le lendemain matin fût plutôt glorieuse, beaucoup plus que la montée finalement! Même pas le temps de me reposer, à peine arrivée dans le centre, je prends un bus local pour Moulmein. Je suis la seule touriste dans le bus !

Moulmein:

Visite de l’île de Bilu Kyun avec des gens rencontrés sur le chemin. Nous avons tous loué des vélos à Moulmein, qui sont en fait tous pourris et se dégonflent. Nous décidons donc d’embarquer dans un tuk-tuk qui nous a donné sa carte, quand nous sommes arrivés sur l’île. On laisse les vélos chez lui et on part pour 3h, faire le tour des artisans de l’île. Vu qu’il parle anglais, il nous explique tout et je surkiffe. C’est une de mes parties préférées du voyage, voir les artisans en pleine action.

Travail du bois (bamboo et d’autres), du plastique (rubber) et usine de riz.

J’achète des stylos en bois, des tasses en bois, des peignes en bois, des cuillères en bois… on ne m’arrête plus ! Je me peigne les cheveux avec et ça sent bon le bois ! Je me vois déjà l’offrir quand je serai vieille ! «Tiens ma petite fille, c’est mon peigne du Myanmar, j’y étais à 29 ans et les gens les fabriquaient encore à la main. Le monde n’était pas juste fait d’usines et de grosses multinationales comme aujourd’hui tu sais!»

Je suis toujours malade et du coup je me repose le reste de la journée. J’ai un regret c’est de ne pas être allée voir le plus grand Buddha couché du monde !

Yangon:

Le truc principal à voir c’est la Pagode Schwedagon. Je rencontre à l’auberge 3 nanas géniales. Une italienne, Caterina et 2 sœurs lituaniennes, Ieva et Greta. On part vers le marché pour voir les magasins de pierres précieuses (Gems). Finalement au diable la pagode (j’en verrais plein à Bagan), on passe la journée entre filles, à parler de trucs de filles, à rire, boire du café et passer un très bon moment. Le lendemain, de nouveau  malade, alors je reste tranquille ! Fait amusant au Myanmar, dans toutes les auberges où tu vas, tu croises tout le temps des gens malades ! C’est la tourista party !

Kalaw au Lac Inle:

J’arrive à 5h du matin à Kalaw, je rencontre Tim, un australien, qui a tout quitté (maison, entreprise et petit confort) pour partir voyager pour une durée indéterminée. Il erre dans les rues depuis 3h30 en attendant que les hôtels ouvrent (parce que les compagnies de bus ne te déposent jamais en retard ici mais bien 2h en avance et ce, en plein milieu de la nuit). Les chambres sont chères ici et il n’y a pas d’auberge. Il me propose donc de partager la chambre si je le souhaite et j’accepte.  On partira finalement pour 10 jours d’aventures ensemble !

On part pour 3 jours de trek, avec la compagnie Ever Smile (40 000 kyats). Je ne la recommanderai pas vraiment car au lieu d’être 4, 5 ou 6 par groupe avec un guide, on se retrouve à 11 avec un guide, qui parle peu et pas très bien l’anglais. Pas beaucoup d’anecdotes pour nous !

Caterina, l’italienne rencontrée à Yangon était avec 3 personnes et ils ont vraiment échangés avec les locaux car le guide connaissait les gens. Nous n’avons pas vécu la même expérience même si mon trek était très bien. Je cherche vraiment plus le calme et la rencontre avec les locaux que le trek avec plein de jeunes étrangers comme moi. Je recommande donc plus Sam’s family.

Sur le lac Inle, on embarque sur un petit bateau et on fait le tour des artisans (cigares, bijoux en argent, tissage, forge). Une fois de plus, je suis émerveillée.

Puis nous continuons «notre route» sur le lac, on y voit les magnifiques paysages qui l’entoure ainsi que les pêcheurs qui jouent du pied et nous embarque dans leur danse sur l’eau. Impressionnant ! Il faut savoir qu’il y a de «vrais» pêcheurs (avec un filet de pêche mou) et de «faux» pêcheurs (avec le filet de pêche dur, pour faire de belles photos pour les touristes) !

Ensuite, petit tour de vélo dans Inle. Visite du monastère en bois, petite partie de volley avec les locaux et démonstration de danse par un monsieur.

 

Nous avons également pu assister à une cérémonie où les gens ont revêtu leur plus bel habit, afin de récolter des dons pour la pagode.

Je me suis tellement amusée à les prendre en photos. Quelques portraits d’enfants que j’aime particulièrement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bagan:

Ahhhhh Bagan ! Un de mes coups de cœur de ces 6 mois ! Même pas le temps de se poser, on arrive à 2h30 du matin à la station de bus (censée arriver à 4h), les taxis présents essaient de nous arnaquer. Ils demandent 7000 kyats pour faire 9 kilomètres et seulement 2 personnes par taxi, qui peuvent bien en contenir 5. On arrive finalement à faire baisser le prix et on arrive à notre hôtel. On pose nos affaires et on part en E-Bike voir le lever de soleil. Sur le chemin, on rencontre un local qui nous dit de l’admirer d’un temple tout proche, que c’est superbe et que personne ne vient ici. On le suit, on se retrouve à escalader le temple, à monter les escaliers dans le noir et on se pose !

Que Le spectacle commence ! Un beau dégradé de roses qui se mélange et change, puis la boule de feu commence à montrer le bout de son nez et c’est l’explosion de lumière !  Le contraste avec les temples en avant-plan, on en prend plein les yeux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, j’ai voulu me lever pour le voir une nouvelle fois et c’était nuageux ! En fin de compte, nous avons eu la chance de voir le dernier lever de soleil sur Bagan avant que la … SAISON DES PLUIES ne commence ! 

Pas de coucher de soleil non plus ! Mais pendant 2 jours on se balade en E-Bike d’un temple et d’une pagode à l’autre ! C’est bien le fun !

Nous avons visité un temple, où une petite fille nous a emmené voir les chauve-souris. Elle est venue nous voir avec sa lampe de poche et nous a montré la minuscule ouverture pour y entrer.

L’odeur de guano quand tu entres est insoutenable. Surtout pour moi et mon odorat ultra développé ! Je dois donc respirer par la bouche pour les 20 prochaines minutes. On passe d’un endroit à un autre du temple, en grimpant des murs et en pataugeant dans la crotte de cafards et de chauve-souris ! On  les aperçoit dormir ou voler sur le chemin. Puis à la fin, elles sont plusieurs et se mettent à tourner autour de nous ! Un moment magique !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, je quitte Tim, le cœur gros, je sais qu’on se reverra un jour, sûrement sur la route ! Un super travel buddy !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
He deserved a full portrait on this article ! 😉

Mandalay:

Je reste 3 jours à Mandalay à écrire, lire, écouter des podcasts, retoucher mes photos et écrire mon article. Je rencontre , 2 français et un argentin avec qui j’ai de supers conversations. Florine est psychologue de la prévention, on parle du bonheur, de la pleine conscience et ce qui nous rend heureux. Elle a passé 7 mois en Nouvelle-Zélande, je lui demande de voir quelques photos et me voilà en train de baver devant ! Ahah Bientôt bientôt !

Il y a aussi Rodrigo, un argentin qui voyage depuis quelques mois et qui a fait plusieurs retraites de méditation (je suis en train de penser à faire celle de 10 jours, c’est dur et ce n’est pas plaisant, tu te lèves à 4h et tu médites 12h par jour mais apparemment après tu arrives à être moins de tes pensées. À ramener ton esprit dans l’instant présent et plein d’autres choses …

Pyin Oo Lwin:

Visite des chutes Anisakan. Elles sont très belles ! Puis départ le lendemain en train pour Hsipaw. Sur le quai de la gare, les chiens sont en quête de quelques miettes ou restes que les voyageurs leur donnent.

Il y a un pont assez haut sur le route, on peut même sortir les pieds du train.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dans le train pour Hsipaw

Les femmes se baladent dans le train avec leur panier rempli de provisions (Litchis, noodles cuisinées, biscuits), un peu comme cette dame que j’ai rencontrée sur un marché !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hsipaw:

Avec Florine, Claire et Daryl, rencontrées plus tôt. Nous passons une journée à visiter à vélo Hsipaw et nous finissons l’après-midi à regarder le coucher de soleil du haut de la colline.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous parton le lendemain pour un trek de 2 jours avec Mitch Michael,  un super guide, à travers les champs de thé et les montagnes. 

Une expérience dont je me rappellerai… un trek en sandales avec un orteil abîmé (je ne pouvais pas marcher avec des chaussures fermées). Sur le chemin, nous avons pris le thé chez un monsieur de 70 ans.

Nous avons pu lui poser des questions et Mitch traduisait (il parle 4 ou 5 langues). Ce monsieur a perdu 5 de ses 9 enfants, ainsi que sa femme. Il a été soldat pendant 7 ans. Un de ses fils est moine et une de ses filles travaille dans les champs et vit avec lui. J’avais les larmes aux yeux en l’écoutant. Il n’avait que la peau sur les os et le strict minimum chez lui.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Juste avant de partir, il a proposé de mettre ses plus beaux habits pour que l’on prenne une photo de lui. Un moment inoubliable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il avait un regard et un sourire tellement attachant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une de mes photos préférées de ce mois en Birmanie

Nous avons également pu observer les gens travailler dans les différents procédés, pour obtenir du thé noir. Ils récoltent les feuilles dans les champs de thé, en moyenne 5 gros paniers par jour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite ils font cuir à la vapeur les feuilles, puis ils les écrasent afin d’en extraire le jus et l’amertume.Ils récupèrent les feuilles broyées (encore chaudes) et les mettent à refroidir. Puis ils feront sécher les feuilles au soleil pendant plusieurs jours.

Le contact de notre guide Mitch Michael : ng.myat@gmail.com

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Places que je recommande :

Ne surtout pas rater les shakes et le mojito de Mr Shake à Hsipaw. Pas cher et les meilleurs shakes et mojitos de la Birmanie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Yee Shin : Guesthouse avec du personnel très sympathique et seulement 6000 kyats la nuit. Matelas au sol mais c’est très bien !

Enfin, je finis par une journée à Yangon et je rencontre 2 garçons dans l’auberge. Nous mangeons comme des rois et c’est le meilleur repas que j’ai mangé en Birmanie. Poisson grillé et viandes grillées au barbecue avec des noodles, des légumes grillées et une sauce à tomber par terre.

30052016-DSC_0408

 

Les birmans ont les dents rouges car ils mastiquent à longueur de journée, une feuille de Bétel badigeonnée d’un mélange blanchâtre, contenant des morceaux de noix de Bétel, du tabac et quelques épices.

Ils crachent ensuite la mixture rouge, un peu partout dans la rue, dans un sachet ou dans une bouteille…

30052016-DSC_0384

DSC_0385DSC_0390

On trouve donc des tâches rouges sur le sol n’importe où, où l’on va ! Cela à un effet énergisant apparemment. Mais faut sûrement en prendre pas mal car je n’ai rien senti !

Un dernier fait amusant sur la Birmanie :

Pour appeler un serveur dans un restaurant, les birmans font un bruit de bisou (comme Tarkan dans sa chanson !). En Europe, ce serait tellement mal vu… La première fois que tu entends c’est assez surprenant !

Et voici une photo que je pensais jamais prendre en Birmanie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

4 réflexions sur “Myanmar

  1. Super article Amélie, ça m’a rappelé des bons souvenirs. En plus c’est marrant, on est passé par la même compagnie de trek, Ever Smile. Par contre nous, on n’était que 6 dans notre groupe et notre guide était super, il nous a offert le thé dans la maison de ses beaux-parents sur la route et nous a présenté sa femme et sa fille de 3 semaines. C’est sûr que c’est mieux quand tu as un vrai échange avec les locaux. Malheureusement, tu ne peux pas vraiment savoir comment ça va se passer…Moi, on m’avait dit de ne surtout pas passer par Sam’s Family, car ce sont des escrocs. Mais je ne sais pas si ce sont de vraies rumeurs, car en effet j’ai aussi entendu de bons retours…
    Contente de voir que tu as kiffé Bagan, le scoot électrique, ça déboîte (bon, c’est moins le fun quand tu te retrouves embourbé dans le sable…ou en panne de batterie en pleine nuit ^^).
    Bon vent pour la suite, continue de kiffer !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s